La science contre l'obscurantisme

Publié le par Tous ensemble

 Une Rencontre Internationale contre le racisme et l'intégrisme, pour la laïcité, pour les libertés de conscience et d'expression, pour l'égalité des droits hommes-femmes va se tenir à Paris les 10 et 11 février prochains. Un comité d'initiative se met en place,  qui se veut aussi large que possible, avec des participants de plusieurs pays et la coopération de divers mouvements et personnalités. Un APPEL est en préparation et sera soumis incessamment . D'ores et déjà nous demandons à tous ceux qui sont intéressés de nous le faire savoir sans attendre.

 Association AlgériEnsemble - Tousensemble@9online.

 _________________________________________________________________

 Un correspondant nous fait parvenir une texte intéressant que nous diffusons, ci-dessous, comme une simple contribution

                                    La Science est la richesse dont nous avons besoin*

 « La laïcité et les pays laïcs et de science sont la solution pour les problèmes psychologiques des arabes, bien avant les problèmes économiques et culturels. Et la science est la richesse dont nous avons besoin; et la voie scientifique est le moyen qui définit cette route. »


D. Fadel Al Khatib

 

 Voici la traduction " mot à mot" d’un article rédigé, en arabe par un intellectuel arabe à Budapest…  Traduire un article arabe, fût-il rédigé par un docteur, tel le signataire de ce texte, n’est pas une entreprise aisée, tellement la phraséologie arabe est pompeuse, redondante, digressive; ce qui est compliqué par l’absence de ponctuation… 

 Une autre difficulté est l’absence de l’unité du sujet: le rédacteur parle d’abord de l’Histoire et termine par une défense de la laïcité. J’ai donc traduit ses propos mot à mot, en essayant d’exprimer au mieux sa pensée. Que je partage personnellement.
                                                                                                   Atanane http://www.20six.fr/atanane
__________________________________________________ __________________

" Pourquoi, ô Arabes, nous apparentons tous les grands et tous les dirigeants, les nobles des pays que nous avons conquis et arabisés, à la nation arabe, l’unique, l’éternelle et nous nions leur identité ethnique? Pourquoi refusons-nous d’admettre toutes nos défaites dans l’Histoire ancienne et moderne et nous les rattachons, nous expliquons leurs causes au colonialisme ancien ou moderne, à l’impérialisme, au sionisme, etc.? !

Pourquoi ô Arabes, nous occupons, nous combattons nos propres identités et celles des autres? Est- ce dû à l’absence d’une identité nationale ou raciale chez nous? Est- ce dû à l’esprit de conquête et de domination dont nous avons hérité? Quel mal y a-t-il à reconnaître les spécificités de chacun? Qu' il soit prestigieux ou anonyme, avec son identité propre et sa nationalité? Pourquoi ne sommes nous pas sincères avec notre Histoire et avec nous-mêmes?

Nous lisons dans le dictionnaire de langue et des noms propres- 22 ème édition- ce qui suit: " Ibn Rochd ( Abu Al Walid Mohammad Ibn Ahmad, 1126/ 1198 ): Philosophe arabe né à Cordoue, mort à Marrakech, etc..."

 Quelle différence entre les conquêtes intellectuelles et civilisationnelles des autres pays au temps de gloire des Arabes, si l' identité arabe et le fait d' appartenir à cette identité était minoré et faible? Pourquoi refusons-nous de reconnaître aux autres l’appartenance à leurs propres identités? Pourquoi nous imposons aux autres identités non arabes Al Ghazali, et Ibn Taymiya, et Ben Laden, et ... Et nous leur dénions Ibn Rochd, Ibn Tofayl, et les dizaines d’autres penseurs qui sont le fruit de leurs peuples et de leurs identités? Nous leur imposons Al Ghazali qui dit dans son livre" L’égarement des Philosophes" : " S’occuper des sciences naturelles est un péché " et nous dénions aux Imazighens et à nous mêmes ce qu' a dit Ibn Rochd»: Dieu ne nous donne pas la raison et des lois qui lui sont opposées." Ceci est notre résultat et cela est le leur!!!

Le peuple amazigh dont les racines s’étendent à des milliers d’années a donné trois dynasties pharaoniques et a donné Ibn Rochd, Ibn Khaldoun, ainsi que le grand romancier libyen de réputation universelle Ibrahim Âouni, et parmi eux également Mohamed Choukri et l’Algérienne Assia Djebbar et des milliers de grands qui ont apporté à leur peuple et à l’humanité beaucoup.
Ce peuple mérite le respect, ce peuple mérite de prendre ses droits identitaires légitimes. La poétesse amazighe Malika Mezzan dit: " Que la nationalité arabe aille en enfer si elle doit finir par éradiquer les peuples qu’elle a dominés et auxquelles elle a imposé sa présence et sa culture..."

Je salue la poétesse courageuse qui écrit en langue arabe, la langue de tes oppresseurs et des oppresseurs de ton peuple. Je salue Malika Mezzan pour sa révolte parfois et je respecte son attachement à son amazighité originelle; et je répète avec elle: qu’elle aille en Enfer n’importe quelle force, qu’elle soit nationaliste ou religieuse si sa finalité est d’éradiquer et de marginaliser les autres!
Il est de votre droit de défendre les droits de vos peuples opprimés et menacés d’extinction et de disparition; et il est de notre devoir de soutenir ce combat légitime de tous les peuples persécutés qu’ils soient amazighes, Kurdes, Syriaques, Chaldéens, Sabéens...

Comme c’est étrange que nous demandions à ceux que nous avions dominés et conquis leurs pays sous n’importe quel prétexte de disparaître au lieu de nous adapter à eux. Combien de justifications faudra t il aux générations arabes futures comme excuses pour notre Histoire et nos erreurs, nos conquêtes, si la condition des conquérants d’hier est encore la même que celle des dominateurs d’aujourd’hui? L’écrivain Haydar Haydar a donné cette image dans son livre " Le festin des herbes de la mer" la plus belle des images quand il dit:" La terre plate absorbe son eau et celle des autres terres."

Est- ce que nous nous désaltérons, ô Arabes? Nous sommes fiers de notre Histoire lorsque à l’époque de Uthman une courtisane fut vendue selon son pesant en or. Une courtisane ravie de son pays conquis ou volée aux marchands d’esclaves. Et il y a un acheteur qui jusqu’à la veille tuait les autres pour se procurer des vêtements ou quelques dattes et du lait. Et cet acheteur est devenu si riche qu’il est capable de commettre un acte si bas et méprisable qui le pousse à acheter une courtisane à son pesant d’or!

Mon Dieu qu’est-il donc arrivé aux gens des pays conquis et aux musulmans qui ne sont pas des " seigneurs" arabes, appelés des assujettis ( mawalis), sans parler de ceux qu’on appelle des " dhîmmis"!
La misère des peuples et des nationalités non arabes et qui vivent sur la terre de leurs ancêtres historique, bien avant l’arrivée des "conquêtes arabes" et que nous avons appelés comme nous le voulions, tout cela reste des invasions et du colonialisme. Ces peuples qui sont devenus des "minorités" resteront sans droits tant que n’est pas réalisé l’Etat de droit et de démocratie, tant que ces pays ne fonctionnent pas sous un régime laïque, le sentier qui libère chaque individu et chaque peuple de sa servitude et sa domination qu’elle soit ethnique, nationaliste ou religieuse! La laïcité est la solution non seulement aux enfants des peuples arabes pour se libérer du sous développement intellectuel, spirituel et économique, mais c’est aussi la solution et le salut pour les autres ethnies et autres peuples qui vivent sur cette terre.

La laïcité est l’alternative contre les agressions, qu’elles soient visibles ou non, d'une ethnie sur telle autre et je ne crois pas qu’il existe de haine entre les communautés! La laïcité qui va unir la société dans les faits sur la base du Droit et de la liberté politique, raciale, religieuse ou non religieuse; car l’appartenance commune sera sur la base de la nation commune; dans les pays qui ont adopté la laïcité dans la direction des affaires de l’Etat les droits de toutes les ethnies sont égaux, quelle que soit leur importance numérique.

La diversité ethnique, confessionnelle, intellectuelle ou spirituelle est une richesse pour cette société et une richesse pour cet Etat.
Et nous voyons aujourd'hui que dans tous les pays développés la diversité ethnique est un avantage de richesse et de prospérité pour ces sociétés.
Comment se fait-il que dans tous les pays occidentaux où vivent des arabes, qu' ils soient quelques milliers ou des millions, il est possible d' enseigner et d' apprendre la langue arabe, alors que dans les pays arabes il est interdit aux non arabes, les vrais habitants historiques de ces pays, d' apprendre et d' enseigner dans leur langue maternelle!

La laïcité et les pays laïcs et de science sont la solution pour les problèmes psychologiques des arabes, bien avant les problèmes économiques et culturels. Et la science est la richesse dont nous avons besoin; et la voie scientifique est le moyen qui définit cette route.

 La répression de la culture comme c’est le cas en Syrie est d’un prix très élevé non seulement pour le régime mais aussi pour le pays, pour la nation, pour le peuple et son avenir.

 Et même si nous savons que l’obtention de la science coûte cher, le prix de ce que coûte l’ignorance est encore plus élevé!

 Budapest 27 juin 2006

 D. Fadel Al Khatib
Source: Le Dialogue civilisé, www.rezgar.com, n° 1607? 10/ 7/ 2006

 *Le titre et le condensé de la note du traducteur sont de la rédaction de Raisonances.

 

 

 

 

 

Publié dans Tribune libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article